« Pulp Libéralisme, la tradition libérale pour les débutants » présente de manière humoristique les bases philosophiques du libéralisme classique ainsi que des notions de sciences économiques.

 

 

 

 Il est divisé en 36 courts chapitres répondant à des clichés commun sur le libéralisme.

Distrayant, il est illustré par près de 230 vignettes kitsh de bandes dessinées américaines des années 1950 (Robots, Monstres improbables, Demoiselles en détresse, Roman à l’eau de rose) dont le contenu des bulles a été modifié.

Il s’appuie aussi sur plusieurs centaines de citations courtes d’auteurs majeurs du libéralisme, permettant d’identifier les ouvrages permettant d’aller plus loin à ceux qui le souhaitent.

Il consacre plusieurs chapitres à expliquer très simplement les mécanismes de base de la monnaie et les dérèglements à l’origine de la crise que nous vivons aujourd’hui.

Sans utiliser un jargon philosophique abscons , il permet ainsi à une personne curieuse de découvrir, petite touche par petite touche, une tradition politique majeure et largement oubliée dans notre pays.

Sans utiliser des statistiques austères, il permet aussi d’acquérir des notions de science économique  utiles pour décrypter les discours d’experts ou de politiques.

L’ouvrage est donc destiné :

- d’une part à un libéral en herbe –de droite comme de gauche- pour consolider sans douleur ses connaissances.

- d’autre part à une personne apolitique souhaitant découvrir le vrai libéralisme, à des années lumières des caricatures de ses adversaires comme de ses faux-amis.

 

 

Sommaire :

Cliché   1 – Le libéralisme se réduit à l’économie de marché
Cliché   2 – Le libéralisme est anglo-saxon
Cliché   3 – Le libéralisme, c’est la droite de la droite
Cliché   4 – Le libéralisme, c’est le chaos
Cliché   5 – Le libéralisme, c’est la loi de la jungle
Cliché   6 – Le libéralisme, l’Homme réduit à l’homoeconomicus
Cliché   7 – Le libéralisme, c’est l’absence de valeurs morales
Cliché   8 – Le libéralisme  s’oppose aux droits de l’homme
Cliché   9 – Le libéralisme, c’est la propriété contre les pauvres
Cliché 10 – Le libéralisme, ce n’est pas la liberté réelle
Cliché 11 – Le libéralisme, c’est le relativisme
Cliché 12 – Le libéralisme, c’est l’absence de justice sociale
Cliché 13 – Le libéralisme, c’est l’égoïsme
Cliché 14 – Le libéralisme, c’est l’anarchie
Cliché 15 – Le libéralisme, c’est l’absence de démocratie
Cliché 16 – Le libéralisme c’est la logique comptable agrégée
Cliché 17 – Le libéralisme pousse à la restriction
Cliché 18 – Le libéralisme, c’est des prix sans liens avec la valeur
Cliché 19 – Le libéralisme, c’est la fin d’un salaire minimal
Cliché 20 – Le libéralisme, c’est les échanges au profit des puissants
Cliché 21 – Le libéralisme, c’est la mondialisation
Cliché 22 – Le libéralisme, c’est la concurrence pure et parfaite
Cliché 23 – Le libéralisme, c’est la tromperie commerciale
Cliché 24 – Le libéralisme, c’est la vie sacrifiée à des profits
Cliché 25 – Le libéralisme, c’est le chômage ou l’exploitation
Cliché 26 – Le libéralisme, c’est la pollution sans limites
Cliché 27 – Le libéralisme, la spéculation contre la monnaie
Cliché 28 – Le libéralisme, c’est la hausse des prix
Cliché 29 – Le libéralisme, c’est l’argent fou
Cliché 30 – Le libéralisme, c’est le pouvoir à la finance et aux banques
Cliché 31 – Le libéralisme, c’est les diktats de la banque centrale
Cliché 32 – Le libéralisme, c’est le capitalisme sauvage
Cliché 33 – Le libéralisme, c’est les taux d’usuriers
Cliché 34 – Le libéralisme est responsable de la crise
Cliché 35 – Le libéralisme, c’est l’absence de solidarité santé
Cliché 36 – Le libéralisme, c’est la marchandisation de la culture

 

Daniel Tourre chez Stéphane Soumier pour présenter son livre « Pulp libéralisme, la tradition libérale pour les débutants ».

 « La raison pour laquelle le socialisme et l’étatisme gagnent du terrain, c’est que le libéralisme a été falsifié par un certain nombre de contresens ou de mythes qui sont autant de préjugés enseignés comme des vérités dogmatiques de la maternelle à l’université. Daniel Tourre s’emploie à les réfuter tout au long de son livre, avec des illustrations pédagogiques, accompagnées d’une connaissance pointue des doctrines et des théories scientifiques en présence. Car son livre n’est pas seulement un plaidoyer pour la liberté, c’est un véritable manuel d’initiation à une authentique philosophie de la liberté et du marché. »

Extrait de la préface Par Damien Theillier, professeur de philosophie, président de l’Institut Coppet. http://www.institutcoppet.org/

 

« Daniel Tourre nous offre une vision en même temps simple et complète des fondements économiques et philosophiques de l’École Autrichienne d’économie. Ce courant de pensée hétérodoxe est le seul à expliquer les origines des troubles socio-économiques de nos jours sans faire appel au langage hermétique et confus des courants mainstream, comme le Keynésianisme ou le Néo-Walrasianisme. Cet ouvrage est une source accessible d’information à ceux désireux de connaître une autre théorie économique et philosophique qui échappe à la pensée unique interventionniste. »

4 ème de couverture – Gabriel A. Giménez-Roche, professeur d’économie

Le livre est à 9€90.

Le livre est en vente dans toutes les bonnes librairies.

Ou

Il est disponible sur Amazon.fr

ou sur Chapitre.com

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/tourre-daniel/pulp-liberalisme-la-tradition-liberale-pour-les-debutants,45607164.aspx

ou sur Decitre.fr

http://www.decitre.fr/livres/pulp-liberalisme-9782954084305.html

Pour les clients Canada ou USA,

« Pulp libéralisme » est disponible exclusivement en noir et blanc sur Amazon pour 6,14 USD :

http://www.amazon.com/Liberalisme-French-Edition-Daniel-Tourre/dp/2954084316/